Après 3 ans et 14000 km

Premier chanceux à avoir la petite bête de dénomé S1000R !!!
Nouveau membre
Messages : 7
Enregistré le : ven. 18 mars 2016 17:36

Après 3 ans et 14000 km

Messagepar Denisetchat » mer. 26 juin 2019 23:00

Pour rappel j'ai déjà eu une s1000rr revendue pour acheter un s1000r.
Partie cycle un vélo surtout quand je descend de mon z1000sx et surtout très rassurante je reviens de 1500 km de virage en Corse et mon pote qui avait un M10 était toujours en 2ème et 3ème sur la même route j'enroulais en 4ème et 5ème...Donc je trouve qu'elle met très en confiance dans les virages, elle est très vive et enchaîne les courbes serrées sans effort. je roulais en Dunlop GP211, ceux de mon s1000rr et pour la Corse des Dunlop TT. Le moteur est vraiment plein partout et permet d'enrouler en 6ème très souvent. Je suis en mode road et suspensions pilotées aux plus souples. Les suspensions ont mis beaucoup de temps à se roder je ne fais que 65 kg et c'était vraiment tape cul au début au point de baisser les pressions à 2.2 avant et 2.5 arrière. La consommation 5.7l en moyenne sur l'odb. Pour les vitesses il faut bien décomposer et y aller franchement pour éviter les faux points morts que j'ai eu avec le s1000rr, j'ai toujours des bottines moto, trop mal aux pieds avec des baskets (je suis vraiment trop délicat). Passage des vitesses viriles idem pour le shifter, j'ai essayé une Aprilia Tuono 1100 et RSV4 1000 la boîte de vitesse incroyable de douceur idem pour le shifter up and down dommage le moteur est vraiment trop rugueux et en dessous de 5000 trs limite chiant (Pour moi) en région parisienne et un peu on-off du coup je la garde. Éclairage un peu faiblard sauf plein phare. Plaquettes d'origine très bien pas encore changées je pensais que c'était le top mais les étriers M50 c'est nettement mieux mais ce n'était la même moto.
Truc un peu chiant la garde de l'embrayage qui s'allonge à chaud comme le s1000rr, et pour conserver une bonne onctuosité pour le passage des rapports à chaud je le retends pour toujours conserver une garde de 1mm ; quand le moteur est très chaud elle ne varie plus sauf que quand on reprend la moto le lendemain si on a oublié de détendre le câble d'embrayage lors de l'arrêt celui-ci est resté tendu comme un string toute la nuit, il n'a toujours pas cassé à ce jour. Ah oui il faut de grandes mains pour l'utiliser. J'ai fait la vidange constructeur à 1000 puis une à 5000 avec changement de filtre et maintenant tous les 2 ans comme je ne roule pas beaucoup, la remise à zéro de intervalles de révisions est faite avec un gs911 bluetooth de mon frangin ça marche nickel. L'huile est la Castrol préconisée. Le filtre à air à 10000 km à cause des soupapes en titane très sensibles aux impuretés. J'ai mis des rallonges pour les rétros à Paris c'est plus sécuritaire et des réhausses de guidon de 20 mm c'est top (grâce aux avis du forum) pour mon mètre 82. À ce jour toujours pas trouvé sa remplaçante aussi facile pour un 1000 et qui me donne autant la banane !

Nouveau membre
Messages : 7
Enregistré le : ven. 18 mars 2016 17:36

Petit complément

Messagepar Denisetchat » jeu. 27 juin 2019 09:09

La moto est en full légalement merci la nouvelle loi, elle a tous les packs. Mon mode de conduite est plutôt cool je ne tire jamais la 1ere et je ne dépasse que rarement les 8000 trs sauf sur la piste 3/4 fois par ans. La selle est correcte quand on est en mode arsouille, au delà de 2 à 3 heures sur les routes rectilignes bonjour le mal de c..., le régulateur est top pour soulager la main droite. Sur la piste les repose-pieds frottent allègrement malgré la suppression des tétons.
Il faut faire régulièrement le niveau du bocal de liquide de refroidissement je le maintiens au maxi par prudence car le moteur chauffe beaucoup l'été et sur les petites routes, je pense que cela contribue à évaporer le liquide naturellement, c'était pareil sur la RR. J'ai la bulle bmw : protection mieux mais look moyen. La chaine une fois rôdée se détend très peu je la mets à la limite des 35 mm. En Corse j'ai été bluffé par un local en 1200 ou 1250 gs qui nous a déposé dans les successions de virages courts en descente sur la route qui longe la mer entre St Florent et Calvi pourtant il ne me reste que 5 mm avant d'atteindre le bord du pneu arrière. La moto se bouge facilement à l'arrêt rien à voir avec une 1200 gs. Le mode dynamic pro est moins marquant que sur la s1000rr et l'antipatinage ne c'est jamais déclenché sur piste contrairement au RR mais bon je suis un pilote moyen...Ah oui j'adore d'avoir moins de frein moteur qu'un 1000 genre rsv4 ou z1000 voilà photos à venir.

Apprenti confirmé
Messages : 87
Enregistré le : mar. 28 mai 2019 22:49

Re: Après 3 ans et 14000 km

Messagepar Kyuu » ven. 28 juin 2019 16:37

Sacré compte rendu que tu as fait là. Manque plus qu'une illustration de tout ça :-)

Sent from my SM-G955F using Tapatalk

Vétéran confirmé
Messages : 943
Enregistré le : mar. 15 nov. 2016 14:43

Re: Après 3 ans et 14000 km

Messagepar cedside » mar. 2 juil. 2019 13:24

Merci pour ton retour ;) Même si je trouve quelques remarques bizarre lol (la conso, le fait de rester en road/souple, le remplissage du liquide de refroidissement qui ne sert à rien j'en suis la preuve vivante et l'embrayage à retendre, ça bouge à chaud mais c'est très léger, le laisser à 1mm max à froid et c'est bon).

PS : J'habite le sud-est.


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités